L’expérience de déguster une truffe. Jaime Olaizola et David Francés, fondateurs de Trufbox, ont créé ce projet dans le but de rendre le produit accessible au public. Nous nous sommes assis avec eux pendant dix minutes pour qu’ils nous parlent de leur projet.

Lire aussi: 19 étoiles Michelin! Le meilleur de la gastronomie

Si vous deviez définir Trufbox en quelques mots?

L’expérience d’une truffe fraîche.

Quels sont les plans Trufbox à court terme?

Collectez les meilleures truffes de la saison, augmentez les ventes via le Web et améliorez les ventes sur le marché international qui a été très réceptif à nos truffes et à notre façon de travailler.

Et sur le long terme?

Nous souhaitons reproduire le format de vente en ligne de www.trufbox.com dans d’autres pays, en mettant l’accent sur certaines villes européennes. L’année prochaine, nous ferons un effort commercial majeur pour vendre aux professionnels et aux restaurants de plusieurs pays.

Quelles sont vos armes face à la concurence?

Qualité, transparence, agilité et support technique. Notre site Web a été appelé le portail blanc de la truffe noire pour montrer que vous pouvez tout dire sur la truffe sans nuire à ce marché, jusqu’à présent quelque peu opaque.

Les clés du succès de Trufbox?

Jusqu’à présent, il n’y avait pas de boutique en ligne où vous pouvez acheter une seule truffe. Quiconque songerait à acheter de la truffe fraîche trouverait un prix au kilo qui effrayerait qui que ce soit et l’incapacité d’acheter une petite quantité. Un kilo de truffes peut valoir 1 200 euros / kg, mais personne n’achète 1 kilo. Avec 50 euros, vous avez de la truffe pour un dîner spectaculaire.

Comment voyez-vous la situation économique actuelle?

Nous sommes des entrepreneurs, on a donc l’optimisme dans le sang et nous voyons la situation de manière positive. Il y a beaucoup d’améliorations dans le secteur des entreprises par rapport aux années précédentes, ce qui n’était pas difficile, mais l’économie est activée peu à peu.

Préférez-vous un projet entrepreneurial ou une entreprise traditionnelle?

Nous adorons entreprendre. En fait, nous avons tous deux d’autres projets commerciaux en cours et c’est notre motivation. Mais nous avons un point faible, notre expérience professionnelle limitée, notre formation en ingénierie. Nous avons donc beaucoup à apprendre des entreprises qui ont été maintenues au fil des ans et de celles qui savent se développer.

De quoi un entrepreneur a-t-il besoin en de l’argent?

Un groupe. Un groupe de personnes motivées et ambitieuses aux profils complémentaires fait tout fonctionner comme une horloge. Si vous ne l’avez pas, votre potentiel de croissance est grandement limité par la très bonne idée que vous avez en main. Nous sommes en train de créer cette équipe à Trufbox afin de devenir l’un des principaux distributeurs de truffes dans le monde.

Un moment privilégié dans votre carrière professionnelle?

Il est possible que notre point fort soit le moment actuel. Nous avons créé des entreprises innovantes qui, à ce jour, ont déjà une petite trajectoire et nous sommes dans le moment excitant de les faire grandir.

…l’argent va là où sont les bonnes idées…

Comment une entreprise peut-elle durer dans le temps?

Vous devez être sûr de ce que vous faites. Si cela ne se passe pas bien, vous devez prendre des décisions rapides, changer ce qui ne fonctionne pas et penser à une amélioration. La bonne chose à propos des petites entreprises est qu’elles sont agiles et permettent d’importants changements en peu de temps. Pour rester dans le temps, il faut être au top de l’entreprise à tout moment.

Avez vous des modèles dans le monde des affaires?

Nous aimons beaucoup les sociétés nouvelles, agiles et innovantes, comme Asti, dans la robotique industrielle ou Ecovative, qui créent des produits qui n’existaient pas, tels que des biomatériaux fabriqués à partir de champignons et utilisant des matières premières de base.

Selon vos critères, qui fait bouger le monde?

Il est clair que l’argent, mais l’argent va là où sont les bonnes idées, donc le moteur est chez les personnes qui ont l’espoir de faire quelque chose de nouveau, d’original et qui fonctionne. Dans notre cas, c’est le besoin d’innovation qui nous fait nous lever le matin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here