Le fabricant allemand présente sa deuxième variante du Cayenne, cette fois-ci avec un avec une coupe plus dynamique et « passionnée » créée en prenant soin du moindre détail.

Lire aussi : Montres : 3 Modèles d’exception

Que la Porsche Cayenne soit l’un des SUV les plus élégants et les plus convoités sur le marché n’est pas une nouveauté. Pourtant, deux ans après avoir présenté sa dernière génération, la maison de Stuttgart veut nous faire retomber sous le charme avec sa carrosserie innovante de style Coupé. Nous avons essayé ce nouveau modèle Cayenne qui partage toute sa technologie, mais en y ajoutant passion et sportivité. Sans oublier une puissance allant de 340ch à 550ch….

Présentée comme la deuxième variante du Cayenne, la coupe plus dynamique de la nouvelle Porsche Tentation fait face à des concurrents potentiels tels que le BMW X6, qui était le premier de sa catégorie, mais aussi l’Audi Q8 et le Mercedes GLE Coupé. Porsche maintient ainsi son engagement de confort et de rapidité dans le transport de ses clients privilégiés. Le modèle Turbo offre des accélérations de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes, nous laissant littéralement collés aux sièges à l’écoute du rugissement de son moteur (de moins en moins selon le mode de conduite Confort, Sport et Sport+). Bien que nous aurions souhaité profiter de ce son pendant le test, la très bonne insonorisation ne l’a pas permis. De plus, comme dans le cas du Cayenne, il est surprenant que même s’il pèse plus de 2 tonnes, la voiture conserve son agilité, sans se balancer, en restant très precise dans la direction.

La suspension ne sera pas inconfortable non plus sur le modèle sport. D’autre part, Porsche a déjà annoncé qu’elle lancera également cette année la version hybride, qui partagera éventuellement la configuration et la technologie avec le Cayenne E-Hybrid.

Innover dans le design

Nous aurons sûrement raison d’affirmer que ce que les concepteurs de la marque recherchaient avec ce modèle, c’est de satisfaire les clients qui veulent une silhouette plus athlétique et dynamique que la Cayene traditionnelle, en conservant ses qualités. Ce qui change le plus, c’est évidemment l’arrière. Le toit du coupé est un peu plus bas et il est aussi plus large à hauteur d’épaule.

L’une des nouveautés notables est qu’il est équipé de série d’un toit panoramique en verre, bien qu’il puisse être commandé en option en fibre de carbone. Cette option réduit son poids de 21 kg et abaisse son centre de gravité pour un meilleur comportement dynamique.

Le toit en carbone fait partie de l’ensemble de construction légère Sport Design en option, des jantes GT spécifiques de 22 pouces (de série sur le Turbo : 20 pouces et 21 pouces), un rembourrage classique à carreaux et des éléments en carbone et alcantara. Dans le cas du Cayenne Turbo Coupé, un système d’échappement sport est embarqué.

Comme le pare-brise, le montant avant est plus incliné que sur le Cayenne, et à l’arrière, il combine un spoiler de toit avec un spoiler électrique actif qui s’élève de 135 millimètres – ce que le modèle normal possède également. Il modifie également la conception du hayon et du pare-chocs, qui comprend maintenant la plaque d’immatriculation.

Comme  » rien n’est parfait « , on pourrait penser que la chute du toit réduit beaucoup l’espace, surtout à l’arrière. Mais, grâce au fait que les deux sièges arrière individuels (il y a une option de cinq sièges sans supplément de prix) sont montés en position basse, l’habitabilité reste très bonne. Sans prétendre être le modèle le plus approprié pour le transport de joueurs de basket-ball, la vérité est qu’il supporte parfaitement la taille d’une personne jusqu’à 1,90 mètres avec le confort et suffisamment d’espace pour les genoux et la hauteur de plafond.

Ce n’est pas seulement l’extérieur qui est important…

Tout comme le modèle standard, l’intérieur se distingue par la qualité de ses matériaux de première qualité et son excellent ajustement. Les commandes ont un très bon toucher et la résolution des écrans et des graphiques est remarquable, en plus de la conception originale du rembourrage.

Le tableau de bord dispose de deux écrans LED et d’une console tactile multimédia qui vous permet d’agrandir et de faire pivoter la carte avec vos doigts. De plus, le navigateur est sans aucun doute le meilleur du marché en termes de qualité graphique et de performance globale.

Quant aux systèmes d’assistance, ils disposent d’un régulateur de vitesse adaptatif avec protection des piétons avec freinage automatique, aide à l’entretien actif des voies, reconnaissance des panneaux de signalisation, caméra périphérique 3D, assistant de vision nocturne ou phares LED Matrix en option.

Les prix varient de 87 579 euros pour la Porsche Cayenne S à 169 027 euros pour la Turbo Coupé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here