Facebook annonce 40 millions de dollars de subventions pour les petites entreprises américaines touchées par le coronavirus dans le cadre d’un programme de subventions de 100 millions de dollars

Lire aussi : Un hedge fund a bondi de 36% en pariant contre les croisiéristes et les compagnies aériennes épuisés par le coronavirus

Facebook a annoncé qu’il accorderait 40 millions de dollars de subventions à 10 000 petites entreprises américaines qui ont été affectées par le coronavirus. Les entreprises couvrent 34 villes, mais celles de New York et de Seattle seront les premières à recevoir des fonds la semaine prochaine. Cela fait partie du programme de subventions de 100 millions de dollars annoncé le 17 mars. La majorité des subventions seront distribuées en espèces, avec quelques crédits publicitaires pour les services aux entreprises. Les entreprises n’ont pas besoin d’être sur Facebook, Instagram ou WhatsApp pour pretendre y avoir droit.

Il y a plus de 30 millions de petites entreprises aux États-Unis, et selon un récent sondage Goldman Sachs auprès de plus de 1 500 petites entreprises, 96% disent qu’elles ont déjà été touchées par le COVID-19.

« La pandémie de COVID-19 a touché les petites entreprises partout dans le monde », a écrit Sheryl Sandberg, directrice de l’exploitation de Facebook, dans un article publié jeudi soir. «Soudain, et sans faute de leur part, beaucoup ne peuvent tout simplement pas faire traviller leur entreprise, et pour d’autres, c’est devenu beaucoup, beaucoup plus difficile parce que les clients font le bon choix de rester à la maison.»

beaucoup ne peuvent tout simplement pas faire traviller leur entreprise, et pour d’autres, c’est devenu beaucoup, beaucoup plus difficile parce que les clients font le bon choix de rester à la maison

Dans le cadre de cette annonce, le géant des médias sociaux a également fourni plus de détails sur le processus de demande de subvention, qui débutera la semaine prochaine, ainsi que de nouveaux outils et une collaboration avec le partenaire de petite entreprise Ureeka pour investir dans des entreprises appartenant à des minorités et à des femmes.

Facebook estime que plus de 140 millions d’entreprises utilisent ses applications chaque mois pour trouver de nouveaux clients, embaucher des employés, dialoguer avec leurs communautés et mener d’autres opérations quotidiennes. La société estime également que plus de 200 millions de personnes visitent quotidiennement les profils commerciaux Instagram.

On compte parmis les entreprises utilisant ses plates-formes Manic Mermaid , une galerie d’art basée à Tacoma qui a fermé ses ventes et commandes en ligne via Facebook Live, et PandA Homestead , une ferme de Capron, en Virginie, qui a à peine pu répondre à la demande de livraisons d’œufs , et de viandes recues via Facebook.

«En cette période difficile, où les informations changent quotidiennement, nous écoutons et apprenons des dizaines de petites entreprises pour comprendre ce dont elles ont besoin maintenant et ce dont elles auront besoin à l’avenir», a écrit Sandberg.

À cette fin, le géant de la technologie déploie également divers outils pour soutenir davantage les entreprises locales, notamment des cartes-cadeaux numériques personnalisées , la possibilité de créer des collectes de fonds et des moyens plus simples pour les entreprises de communiquer les changements de service à leurs clients.

« Ceux-ci se déploient aujourd’hui aux États-Unis et nos équipes travaillent d’arrache-pied pour apporter ces outils à plus de pays, car nous savons qu’ils peuvent être une bouée de sauvetage pour que les entreprises obtiennent rapidement le capital dont elles ont besoin jusqu’à l’obtention de la certitude d’ouvrir à nouveau leurs portes, » a écrit Sandberg.

Le mois dernier, Facebook a également lancé son Business Hub , proposant des ressources et des recommandations pour aider les petites entreprises à rester connectées et sur la bonne voie. Il offre également un accès direct à des informations crédibles sur le COVID-19 pour aider les entreprises à rester informées.

«Les petites entreprises sont le cœur de notre communauté», a écrit Sandberg. «Nous sommes déterminés à aider et nous savons que la route à venir exigera beaucoup plus de nous tous.»