Le Lesedi la Rona, le plus gros diamant brut découvert depuis plus d’un siècle et le deuxième plus important de l’histoire, a eu un parcours inhabituel jusqu’à son acquisition par Laurence Graff, le fondateur de Graff Diamonds. La marque de bijoux en diamants a annoncé que la pierre de 1 109 carats était prête à «révéler ses secrets».

Lire aussi: Le «Pink Legacy», diamant de 19 carats, pourrait rapporter 50 millions de dollars

Une bague en diamant créée à partir de diamants GRAFF Diamonds de 1109 carats Lesedi la Rona

Une année d’analyse suivie du processus de coupe et de polissage a abouti à la création de 67 pierres précieuses finies, allant de moins d’un carat à plus de 100 carats de brut, a déclaré un porte-parole de Graff Diamonds. Cela inclut la pierre principale en cours de finition.

Graff alerte maintenant ses clients sur le fait qu’ils peuvent acheter des bijoux avec des pierres du Lesedi la Rona, rappelant que c’est une «occasion unique dans leur vie». Chaque diamant possédera «la couleur D, la plus haute qualité pour un diamant et une clarté exceptionnelle» a déclaré Graff Diamond dans un communiqué. De plus, chaque pierre sera accompagnée d’un rapport du Gemological Institute of America (GIA). Chaque pierre sera ensuite gravée au laser de la mention «GRAFF, LESEDI LA RONA» et d’un numéro GIA unique, «invisible à l’œil nu mais permettant d’authentifier l’origine prestigieuse de ces pierres».

Exemple d’une bague en diamant créée à partir des Diamants La Rona GRAFF DE 1 109 carats

Le Lesedi La Rona, qui signifie «notre lumière» dans la langue tswana du Botswana, a une existence quelque peu glorieuse. Il a été découvert en novembre 2015 à la mine Lucara Karowe, située dans le centre-nord du Botswana, et appartenant à Lucara Diamond Corp., une société canadienne d’extraction de diamants. De la taille d’une balle de tennis (mesurant environ 66,4 x 55 x 42 mm), son immensité n’est dépassée que par le légendaire Cullinan Diamond (3 016,75 carats), extrait en Afrique du Sud en 1905.

William Lamb, PDG, président et directeur de Lucara, avait d’abord tenté de vendre le Lesedi La Rona lors d’une vente aux enchères autonome organisée par Sotheby’s à Londres en juin 2016. C’était une façon inhabituelle de vendre un diamant brut et de susciter le courroux des diamantaires, dont Laurence Graff. Normalement, les diamants bruts sont vendus en privé à des revendeurs qui les taillent et les polissent pour en faire des pierres précieuses finies. Il avait une estimation de plus de 70 millions de dollars. Toutefois, il n’a pas atteint son prix de réserve et les offres ont atteint 61 millions de dollars.

En septembre 2017, Graff Diamonds a annoncé avoir acheté le diamant pour un montant de 53 millions de dollars , dans le cadre d’un accord de négociation entre Graff et Lamb.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here