Le verrier Lalique a créé une réplique exacte d’une barrique en cristal de 225 litres et l’a remplie de Sauternes pour célébrer le 400e anniversaire de Château Lafaurie-Peyraguey.

Le premier grand cru classé appartient au PDG de Lalique, Silvio Denz, et restera exposé au château aux côtés d’autres pièces uniques, dont une bouteille en cristal de six litres (impériale).

Le vin utilisé pour remplir le tonneau date du millésime 2013, le premier à avoir été vinifié au château par Denz. L’idée de ce concept était de célébrer le 400e anniversaire du domaine de 1618 à 2018.

Le canon lui-même a pris plus de deux ans pour être fabriqué et utilise une technique connue sous le nom de «fonte à la cire perdue», largement utilisée par Lalique jusqu’en 1930, mais qui est plus rare aujourd’hui car elle est utilisée pour des objets fondus en une seule fois et nécessite donc un degré considérable de compétence.

Les moules étaient en plâtre plutôt qu’en fonte.

En plus d’être en cristal, le fût est «lié» par des lanières en cuir conçues pour imiter les cerceaux métalliques qui maintiennent un fût en chêne traditionnel, mais celles-ci ont été sécurisées avec des cabochons en cristal et l’ouverture du fût avec un bouchon en cristal. .

Sur la face avant du tonneau se trouve une gravure du motif «Femme et raisins» que René Lalique a créé en 1928, à l’origine pour les voitures-lits de première classe de la Côte d’Azur Pullman Express.

Aujourd’hui, le motif est également présent sur chaque bouteille de Sauternes produite par le domaine depuis son acquisition par Denz (à partir de 2013).

La face du canon a ensuite été finie avec une technique de givrage connue sous le nom de «satinage», encore une technique privilégiée par René Lalique.

Denz a déclaré à propos du travail: «Cette pièce extraordinaire, fabriquée à l’usine de Lalique, met en valeur les compétences et le savoir-faire exceptionnels de nos maîtres verriers et les standards d’excellence auxquels nous aspirons. L’alliance entre Lalique et Château Lafaurie-Peyraguey est un mariage de savoir-faire français et de savoir-vivre, une fusion entre l’or de Sauternes et le cristal d’Alsace. « 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here