Milliardaires :Les États-Unis sont plus riches, mais l’Asie a un meilleur développement

Lire aussi : Apple a perdu la bataille de la 5G, mais a payé 1 milliard de dollars à Intel pour gagner la guerre

milliardaires en asieQuelque 80 000 milliardaires ( » People with Ultra High Net Worth « , ou UHNWI, personnes à la valeur nette très élevée ndlr.), avec des fortunes supérieures à 30 millions de dollars (26 millions d’euros), vivent aux Etats-Unis, soit environ 31% de tous les riches du monde. C’est un collectif qui surpasse en nombre ceux qui vivent au Japon, en Chine, en Allemagne, au Canada et en France réunis. Mais, contrairement aux tendances historiques, les États-Unis ont cessé d’être le pays dominant dans les superperformances « manufacturières », selon des données récentes de la firme d’analyse Wealth-X.

Le leadership économique de l’Asie s’est également accompagné d’une augmentation sans précédent du nombre de milliardaires dans le reste du monde. La Chine en est un exemple: entre 2016 et 2017, sa communauté de milliardaires a connu une croissance interannuelle de 19%, soit le double de celle des Etats-Unis.

Il faut rappeler que la Chine est officiellement un pays communiste, ce qui ne semble pas empêcher, par exemple, la région autonome spéciale de Hong Kong d’accueillir l’an dernier plus de multimillionnaires (10.000) que dans la « Grande Pomme », New York (8.900). Un autre pays d’Asie qui démontre une forte capacité à générer des milliardaires et qui, curieusement, n’occupe généralement pas de grands espaces dans les médias est le Bangladesh. Les superperformances bangladaises ont augmenté de plus de 17% entre 2012 et 2017, contre 13,4% pour la Chine et 12,7% pour le Vietnam, alors qu’aux Etats-Unis, elles ont augmenté de 8,1% sur la même période.

Le développement du secteur de la crypto-monnaies concentré en Asie principalement pourrait avoir un lien avec le développement économique musclé de l’Asie actuelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here